Syndicat des producteurs de bovins de l’Estrie

En 1974, la Fédération des producteurs de bovins du Québec voit le jour, elle sera affiliée à l’UPA l’année suivante. En septembre de la même année, la colère monte parmi les producteurs de bovins de boucherie. Les prix offerts pour leurs animaux baissent de façon vertigineuse. Le gouvernement provincial demeure sourd à leurs demandes pressantes en vue d’obtenir des octrois pour « l’hivernement » de leurs troupeaux. L’UPA de Sherbrooke mobilise ses membres afin de procéder au boycottage des encans qui doivent se tenir dans la région au cours de la première semaine de novembre. C’est la création de l’assurance-stabilisation des revenus qui sera la réponse à ce conflit.

En septembre 1981, les membres du syndicat de base de Sawyerville adoptent une proposition afin que la fédération régionale de l’UPA fasse des pressions sur la Fédération des producteurs de bovins du Québec pour que cette dernière mette sur pied un plan conjoint. Les producteurs de bovins de la région demandent d’urgence l’organisation de leur production. Le veau de grain commence aussi à prendre sa place dans la production bovine.

En 1986, la Fédération des producteurs de bovins du Québec lance le projet d’implanter des encans électroniques pour vendre les bêtes qui assure une garantie de paiement aux producteurs et permet aux abattoirs de recevoir un approvisionnement plus régulier. La nouvelle agence de vente du bovin de réforme voit le jour en août 1987. Par la suite, le système d’enchères électroniques est mis en place pour la vente de veau de grain. Au cours de l’année 1997, une surproduction de bovins encombre le marché et fait baisser les prix. Afin d’écouler ce surplus, le Syndicat des producteurs de bovins de l’Estrie (SPBE) élabore un projet afin de valoriser la consommation de la viande dans la région estrienne. Malgré de nombreuses démarches avec des boucheries et abattoirs locaux, le projet est éventuellement abandonné.

Lors de la « crise de la vache folle » qui a eu des répercussions jusqu’en Estrie, la Fédération de l’UPA-Estrie, conjointement avec le SPBE, organise une grande vente de bœuf et de veau sous la tente afin de sensibiliser la population à la crise économique qui affecte durement les producteurs de bovins et afin de mieux faire connaître la qualité du bœuf et du veau produits en Estrie.

Cet événement, qui a connu un fort succès médiatique, a permis au SPBE ainsi qu’à la Fédération de remporter un pris Jean-Paul-Raymond, décerné par l’UPA lors du congrès provincial de 2003.

Pour plus d’information, visitez Les Producteurs de bovins du Québec, nouveau nom de la Fédération depuis mai 2016.

Composition du C.A. du syndicat

Président

André Tessier 819 828-3025

Vice-présidents

André Couture 819 835-9208
Jean Tétreault 450 535-6606

Administrateurs

 

1- MRC des Sources (1) André Tessier 819 828-3025
2- MRC du Haut-Saint-François (2) François Cloutier 819 877-3170
3- MRC du Val-Saint-François et de Sherbrooke (3) Jean Tétreault 450 535-6606
4- MRC de Coaticook (4) André Couture 819 835-9208
5- MRC Memphrémagog (5) Serge Beauvais 819 868-0202
6- MRC du Granit (6) Jocelyn Lapointe 418 486-7607
Bouvillons d’abattage Patrice Benjamin 450 357-6801
Bovins de réforme – Veaux laitiers Alain Bouffard 819 849-4331
Veaux d’embouche André Tessier 819 828-3025
Observatrice Sylviane Bégin 819 640-6148

Conseiller à la vie syndicale

Robert Trudeau 819 346-8905, poste 113