Sherbrooke, 28 mai 2014 – Des représentantes et des représentants de la Fédération de l’UPA-Estrie et la direction de l’École Beaulieu ont rencontré les médias ce midi afin de partager le bilan préliminaire des interventions menées durant l’année scolaire dans le cadre du projet-pilote En plein champ avec l’École Beaulieu.

À huit reprises au cours de l’année scolaire, des productrices et producteurs agricoles sont venus rencontrer les élèves de l’école primaire du secteur de Rock Forest pour leur présenter leur métier, répondre aux nombreuses questions des enfants et les faire participer à des ateliers visant à leur faire découvrir un aspect particulier de chaque spécialité. Apiculture, acériculture, pomiculture et autres domaines ont ainsi pu être démystifiés.

« Pour nous, ce projet contribue grandement à valoriser la profession agricole et à promouvoir l’achat local. Les productrices et les producteurs s’impliquent aussi auprès des jeunes afin de leur faire prendre conscience de l’origine de leur nourriture. Les tomates, ça ne pousse pas à l’épicerie ! » a précisé Lyne Girard, productrice acéricole de Milan et membre du comité vie syndicale de la Fédération de l’UPA-Estrie. Madame Girard est aussi présidente du Syndicat local de l’UPA du Granit et membre du conseil exécutif de la Fédération de l’UPA-Estrie.

« Pour l’école, ce projet s’inscrit dans la continuité du projet éducatif Plein air et culture offrant à tous les élèves une variété d’activités visant à promouvoir les saines habitudes de vie et la culture à l’école » a ajouté Lucie Sanschagrin, directrice de l’École Beaulieu.

À l’occasion de cette dernière journée d’activités, la Caravane du goût de l’organisme Jeunes pousses était sur place pour animer Le grand rallye à mon goût visant à éveiller les sens des enfants. Des enfants de 3e et 4e année ont aussi fait visiter une classe où des semis mis en terre le 8 mai dernier avaient déjà beaucoup poussés. Chacun d’eux aura donc la chance de ramener un souvenir savoureux à la maison et récolter le fruit de ses premiers essais agricoles.

Ce projet a reçu l’appui financier de l’Union des producteurs agricoles, du Syndicat des producteurs acéricoles de l’Estrie, des Producteurs de lait de l’Estrie ainsi que du Verger familial CR.

À propos de la Fédération de l’UPA-Estrie

La Fédération de l’UPA-Estrie regroupe et représente les 4 400 productrices et producteurs agricoles propriétaires des 2 700 fermes sur le territoire de l’Estrie.

La Fédération de l’UPA-Estrie contribue à l’amélioration continue et durable de la qualité de vie de toutes les productrices et tous les producteurs agricoles et forestiers de l’Estrie, en agissant afin de promouvoir, défendre et développer leurs intérêts professionnels, économiques et sociaux. L’Union des producteurs agricoles (UPA) est une organisation syndicale professionnelle qui fonde sa raison d’être et ses actions sur les valeurs du respect de la personne, de la solidarité, de l’action collective, de la justice sociale, de l’équité et de la démocratie.

— 30 —

Source et information :
Valéry Martin
Conseillère aux communications
Fédération de l'UPA-Estrie