, 02 novembre 2012 – Sherbrooke, le 2 novembre 2012 – Le président de la Fédération de l’UPA-Estrie, M. François Bourassa, a profité de la séance de consultation publique sur le Schéma d’aménagement et de développement révisé de la Ville de Sherbrooke, tenue le 30 octobre dernier, pour faire valoir la position de son organisme.

La Fédération de l’UPA-Estrie a toujours été très intéressée par ce processus. En juin 2011 elle a donné son appui à la vision stratégique de la Ville qui s’avérait conforme aux orientations gouvernementales soit : « Planifier l’aménagement et le développement du territoire agricole en accordant la priorité aux activités et aux entreprises agricoles en zone agricole, dans le respect des particularités du milieu, de manière à favoriser le développement économique des régions et du Québec ».

Interrogé quant à la vision de la Ville, le président de la Fédération, M. François Bourassa, s’avoue réjoui : « Le fait que la nouvelle ville de Sherbrooke se donne une vision agro-forestière est peut-être le signe que la fusion municipale est vraiment réalisée. Nous sentons que les secteurs agricole et forestier ne sont pas seulement considérés comme des espaces en attente de développement urbain mais bien des secteurs socio-économiques à part entière ».

« La Ville de Sherbrooke a bien entrepris le processus de révision de son schéma d’aménagement et de développement et de ses autres instruments d’urbanisme. Poursuivez le processus transparent et continuez d’encourager une participation active des citoyens et des partenaires », a enchainé M. Bourassa.

Rappelons que le futur schéma entrerait en vigueur dès 2013 et serait valide jusqu’en 2027.

— 30 —

Source et information :