Sherbrooke, 05 septembre 2018 – Le Syndicat de la relève agricole de l’Estrie en partenariat avec la Fédération de l’UPA-Estrie remercie les 3 candidats de la région ayant participé au débat portant sur les enjeux agricoles, ce matin, au Centre Richard-Gingras de Sherbrooke.

Maxime Lafond, président du SYRAE, Anouk Caron, membre du CA du SYRAE, Colombe Landry, candidate de QS dans Richmond, Véronique Vigneault, candidate du PQ dans Richmond, Gilles Bélanger, candidat de la CAQ dans Orford, Maude Fontaine, secrétaire du SYRAE et Lynne Martel-Bégin, vice-présidente de la Fédération de l’UPA-Estrie.

Véronique Vigneault (Parti Québécois, Richmond), Gilles Bélanger (Coalition avenir Québec, Orford) et Colombe Landry (Québec Solidaire, Richmond) représentaient leur parti.

Tant les producteurs agricoles et forestiers présents que les candidats et leur entourage ont déploré l’absence d’un représentant du Parti libéral du Québec (PLQ). D’autres priorités semblent avoir retenu les 5 candidats estriens du parti du gouvernement sortant.

«Retenons quelques points positifs. Véronique Vigneault a très bien saisi l’ensemble des enjeux notamment en ce qui a trait au besoin de pouvoir compter sur un travailleur de rang en Estrie. Gilles Bélanger a plaidé pour l’accès à du capital patient sans mise de fonds pour la relève agricole. Colombe Landry de son côté a surtout insisté sur l’achat local, dont le fait que les institutions devraient faire leur part en achetant davantage de produits de la région» a résumé Maxime Lafond, producteur laitier et de foin de commerce à Weedon et président du SYRAE.

— 30 —

Source et information :
Valéry Martin
Conseillère aux communications
Fédération de l'UPA-Estrie
819 346-8905, poste 143