François Bourassa - Président de la Fédération de l’UPA-Estrie
François Bourassa
Président de la Fédération de l’UPA-Estrie

Éditorial paru dans le bulletin Solidarité agricole de novembre 2021

Voici venu le temps du bilan de la dernière année ainsi que de 12 années de présidence. Vous représenter a toujours été un privilège. Cela m’a permis de rencontrer plein de gens intéressants. Mon implication à l’UPA était motivée par le manque de reconnaissance démontrée par les trois paliers de gouvernement au secteur agricole en comparaison à d’autres secteurs économiques. On nous tient pour acquis, car on ne peut pas déménager comme pourrait le faire une usine.

La démarche du PDZA dans chacune des MRC a démontré le poids économique de l’agriculture, de la foresterie et de l’agroalimentaire dans toute l’Estrie. Chez les consommateurs, la pandémie est venue confirmer l’importance de s’approvisionner localement. Pour produire, il faut préserver tous nos sols propices à l’agriculture. Fini le ciment et l’asphalte sur nos meilleures terres. Les villes et les municipalités doivent promettre moins et poser davantage de gestes concrets. Protéger le territoire agricole; c’est protéger l’autonomie alimentaire des prochaines générations.

Administrateurs et citoyens doivent demeurer vigilants lorsque les municipalités veulent modifier des règlements si l’on veut que l’agriculture puisse se pratiquer durablement tout en permettant une cohabitation harmonieuse. Depuis une décennie, des gains importants, mais fragiles ont été obtenus. Ne baissons pas la garde. Les défis reliés aux changements climatiques et les attentes des consommateurs vont demander un support accru de la part des gouvernements. La recherche et l’innovation doivent être financées par toute la société. La rétribution des biens et des services environnementaux rendus par l’agriculture doit aussi se concrétiser. Devant tous ces défis, la mise en marché collective demeure la meilleure voie pour réussir, mais ce sera difficile dans un environnement où l’individualisme règne. L’Union et ses affiliés auront toujours leur place dans le développement d’une agriculture prospère.

Merci aux productrices et aux producteurs pour votre travail quotidien et votre dynamisme à occuper le territoire. Merci aux membres des conseils d’administration qui s’impliquent pour améliorer le revenu et les conditions de vie de leurs semblables. Merci à tous les employés. Votre travail nous permet de mieux représenter le milieu. Votre adaptation au télétravail et votre maîtrise des outils en ligne ont permis de maintenir un contact efficace, souvent dans le plaisir et avec humour. Diane Lacroix; il y a longtemps que nous arrivons à deviner l’autre sans même nous parler. Merci pour ton intensité et ton professionnalisme. Merci aussi aux membres de ma famille qui ont permis de minimiser l’impact de mes absences. Mon agenda et mon cerveau se libéreront, mais je demeurerai un citoyen responsable et actif.

François Bourassa
Producteur laitier et acéricole de Valcourt
Président de la Fédération de l’UPA-Estrie